documentation

requête

Généralités

L’application requête permet de filtrer et extraire des projets encodés dans l’application plan et projets, afin de pouvoir les consulter sous forme de listing, en faire des exports exploitables dans un tableur, ou en créer des cartes dynamiques.

Pour ce faire, l’application propose un assistant de création de requête dédié, qui permet à des utilisateurs qui ne sont pas familiers du SQL de pouvoir extraire des données sur une base plus sémantique.

Dans un second temps, une fois la requête construite, il est possible de choisir quelles informations feront partie du résultat de cette requête.

Une requête peut être sauvegardée pour un usage personnel, ou partagée aux autres usagers de l’application.

Le résultat des requêtes est dynamique, ce qui veut dire qu’il présente des résultats toujours à jours, selon ce qui est encodé dans l’application plan et projets, que ce soit sous forme de tableau ou de carte.

Exemple de requete Exemple de résultat de requête

Creation d’une requête

Création du filtre de la requête

Il est possible de filtrer les projets selon divers angles :

Filtrer par information structurée

Voir l'animation

illustration

L'interface permet de choisir de façon relativement sémantique les informations qui vont être utilisées pour filter les projets.

Filtrer par requête spatiale

Voir l'animation 1

illustration

Voir l'animation 2

illustration

Il est possible de filter spatialement les projets (par exemple “tous les projets contenus dans telle zone”). Pour cela, il est possible de choisir une zone issue d’une couche de référence existante, ou de dessiner à la main la zone de recherche.

Les couches de références dont administrées par les personnes en charge de la base de donnée.

Combiner des filtres

Voir l'animation

illustration

Il est possible de combiner des filtres pour obtenir des résultats plus fins. Comme par exemple : “les projets de tel type ET dans telle zone ET ayant tel statut”

Choisir les informations de projet à afficher dans les résultats

Voir l'animation

illustration

Une fois la première étape de description des filtres effectuée, la requête est exécutée et présente ses résultats.

Sur cette page, il est possible de définir les informations qui seront présentées par projet.

La structure de l’information étant complexe, notamment avec des champs multiples, il est parfois requit de spécifier le mode d’aggrégation des données.

Sauvegarder une requête

A ce stade, la requête peut être sauvegardée, ce qui enregistrera les filtres et le choix des informations à présenter.

Il est alors attendu qu’elle soit nommée.

Par défaut elle ne sera sauvegardée que personnellement, et ne sera pas disponible pour d’autre utilisateurs de l’application.

Publier une requête pour les autres utilisateurs de la plateforme

Une deuxième étape dans le module de publication permet de mettre cette requête à disposition du reste des utilisateurs de la plateforme.

Il est alors attendu qu’elle ai une description en plus de son titre.

NB : En cas d’édition d’une requête partagée, il est important d’avoir en tête que cette dernière puisse être utilisée par ailleurs

Publier les données spatiales issues d’une requête pour en faire des cartes

Enfin, si cette requête renvoie des données spatiales, il peut être opportun de les publier également, afin de les rendre disponibles dans l’application studio et de pouvoir en créer des cartes.

Les données géographiques pouvant être de trois types (points, lignes, et polygones), il est possible de ne publier que l’une ou l’autre de ces couches.

La description, le titre et l’auteur de la requête initiale seront repris comme meta-informations de ces couches de données.

NB : il n’est pas possible de dé-publier les couches spatiales directement depuis cette interface, car il faut pouvoir identifier les éventuelles cartes qui les utiliseraient. C’est par contre possible dans l’administration de la plateforme.

Visualisation des résultats d’une requête

Visualiser les résultats d’une requête sous forme de tableau

La forme la plus simple présentation des résultats est un tableau.

Il est possible de trier et filtrer les éléments de ce tableau.

Pour plus d’information sur l’usage du tableau dans cartostation, reportez vous à la documentation de ce composant particulier.

Sélection d’une ligne du tableau : fiche synthétique et lien vers le projet

Lorsqu’une ligne du tableau est sélectionnée, une fiche synthétique des informations est présentée pour une lecture simplifiée.

Cette fiche propose également un lien direct vers la fiche complète dans l’application plan et projets, afin de pouvoir le visualiser plus complètement, ou de pouvoir y ajouter des informations.

Visualiser les résultats sous forme cartographique

Une visualisation cartographique peut être activée en plus du tableau.
Cette dernière ne présente bien sur que les projets ayant une géométrie.

Dans la cas de la sélection d’une ligne du tableau, la carte zoom automatiquement sur l’élément sélectionné et le met en valeur.

Si le projet ne comporte pas de géométrie, une information le spécifie dans la fiche synthétique.

Exporter le résultats d’une requête sous forme de CSV

Le tableau de résultats de la requête peut être exporté dans un format polyvalent et commun (.csv).

Créer une carte légendée à partir d’une requête

Créer une carte légendée et mise en forme à partir d’une requête est possible via l’application studio, à condition que la/les couches spatiales issues de la requête soient disponibles.

Limites et potentialités

Cette application propose une porte d’entrée simplifiées et accompagnée à l’exploration des données.

Néanmoins, elle ne rempli évidement pas l’ensemble du champs des possibles en terme de requêtes sur une base de données spatiales historicisée, et reste malgré tout un objet relativement technique.

L’application requête constitue cependant une première base conséquente, en permettant un premier élargissement de la base d’utilisateurs en capacité de mobiliser les données encodées dans la DB. Dans ce cadre, la fonctionnalité de partage de requête permet notamment d’atténuer le frein technique en simplifiant les collaborations interne à ce sujet.

D’un point de vue général, la position particulière de cette application lui confère un potentiel d’évolutivité très important, mais qu’il s’agit de cibler pertinemment au regards de ses premiers usages et des attentes qui en découleraient.